Sélectionner une page

 

Le dernier ticket pour les quarts de finale dans le groupe B s’est disputé ce mardi 26 janvier entre la Libye et le Congo. Un match à suspens entre deux équipes qui comptaient chacune 02 points et qui jouaient, chacune son destin.

La Libye qui a pris le match à bras  le corps dès l’entame a bouclé, sans trop de peine la première période, avec un avantage considérable de 11 buts à 06. Dès lors on pensait que le match était plié. Mais les Diables Rouges du Congo, déterminés, ont vite refait leur retard, rétablissant  l’équilibre à la 6e minute de la reprise, soit 12 buts partout; avant de prendre l’ascendant à la 19e minute par 20 buts à 16.

Confondant ensuite vitesse et précipitation, les congolais se sont faits  rattraper, puis dépasser au score 21-20, jusque dans les ultimes secondes du match. Le but égalisateur est arrivé juste avant l’arrêt du chrono.

A 21 buts partout, le Congo se qualifie grâce à un meilleur goal différence, brisant le rêve d’une équipe de Libye qui a cru jusqu’au bout. Ce mercredi, en quart de finale, les Diables Rouges devront se mesurer aux Pharaons d’Egypte, un morceau plus dure à avaler.

 

IIS ONT DIT…

André Oswald TSOUMOU, capitaine de l’équipe du Congo accuse le froid…

« On est pas satisfait de nos matches, surtout de celui-ci contre la Libye. On a toujours de la peine à rentrer dans les matches. Chaque fois, on se fait devancer en première période et ce n’est qu’après la pause qu’on arrive à jouer à notre juste valeur. Est-ce à cause du froid? C’est possible…

Le Coach congolais Régis MATONGO, sur les quarts de finale de mercredi contre l’Egypte

« Qui vivra verra! Ce qui veut dire que le Congo ne se présentera pas  en victime résignée. La stratégie, c’est de ne pas trop courir après le score. L’équipe est en train de monter en puissance, mais sur le banc j’ai 04 blessés, pas les moindres… Malgré cela, je ne m’avoue jamais vaincu d’avance. Je ne monterai pas sur le terrain pour perdre. Je monterai pour jouer, au besoin, gagner. Et si l’adversaire est plus fort, je le respecte ».

 

%d blogueurs aiment cette page :