Sélectionner une page

 

Patience et force de caractère ont été les atouts des Pharaons durant les 60 minutes de combat contre les Fennecs. Bousculés, dans tous les secteurs de jeu, les Pharaons vont courir derrière le score les 25 premières minutes du match.
L’enthousiasme algérien s’écroule à cinq minutes de la pause face à une Égypte très réaliste. Ce qui permet aux Pharaons de rentrer aux vestiaires avec un avantage d’un but d’écart (15-14). A l’entame de la seconde période, Alain Portes et ses poulains manquent de stratégie pour gérer les attaques rapides des Égyptiens. Les Pharaons en profitent pour creuser l’écart. 25-19 à la 46e, 30-25 à la 56e.

La fin du match n’a été que gestion pour Veneo Losert. 31-27 a été le score au coup de sifflet final de la paire Espagnole de cette demi-finale. El Ahmar Ahmed, élu homme du match et ses coéquipiers ont déjà fait aussi bien qu’en 2018. Ils sont désormais à 60 min d’un septième titre continental.
A noter que cette défaite, la deuxième de la CAN après celle au tour principal contre la Tunisie, met un terme brutal au rêve olympique des Fennecs.

 

 

Meilleur joueur du match: El Ahmar Ahmed

%d blogueurs aiment cette page :