Sélectionner une page

Chers amis du Handball,

Je souhaite adresser des vœux de confiance à la communauté du handball et à toutes celles et à tous ceux, qui militent en sa faveur. Ces vœux de confiance reposent sur des faits précis. Notre sport poursuit sa progression grâce à la force d’un engagement  collectif, au travail d’équipe pour une meilleure efficacité et à la solidarité d’un groupe,  pour la défense de nos valeurs.

 Mon optimisme naturel, m’incite même à penser qu’avec cette volonté commune,  nous avons encore de très longues et belles années de handball devant nous, pour profiter de la passion et des joies qu’il  nous procure.

Oui, c’est d’avenir que je souhaite vous parler en ces premières heures de 2019 et plus particulièrement, de l’avenir qui s’offre au handball africain et à tous ceux qui se passionnent pour lui.

Un horizon dégagé et de très enthousiasmantes perspectives se présentent, comme autant de raisons de regarder vers demain avec ambition et espoir.

Elles nous projettent un peu au-delà de l’année qui s’ouvre, mais comment ne pas en faire des moteurs pour le présent? Je pense bien sûr à des événements et des décisions majeurs :

Le Championnat du monde masculin 2021 en EGYPTE,  un honneur qui est fait à l’Afrique et nous sommes convaincus  que l’Egypte va se   parer de ses plus beaux atouts pour proposer un événement de grande qualité.

Les Jeux olympiques de la jeunesse au Sénégal (JOJ 2022) une grande fierté pour notre famille sportive. Dakar 2022, ce sera une première pour l’Afrique.

Il est donc impérieux de prendre  des mesures et se préparer pour être présent à ces rendez- vous historiques.

 -Le passage de 24 à 32 équipes participantes pour les Championnats du Monde Seniors, Juniors et Jeunes La décision sera applicable dès 2021 Cette décision  permettra à davantage de pays d’engranger de l’expérience au sein de l’élite et d’élever ainsi le niveau du handball.

Pour la Confédération Africaine de Handball, il n’est pas trop tôt pour se préparer à accueillir et participer dignement à ces événements.  Quels projets à partager tous ensemble, quel enjeu pour notre institution ! Il faut en donner dès maintenant le coup d’envoi pour faire de ce dessein majeur une grande réussite.

C’est essentiellement pour cette raison  que des programmes novateurs seront mis en œuvre sous peu, afin de poser une base plus solide pour la croissance de notre discipline, notre ambition étant d’aller de l’avant.

Ces programmes visent à disposer d’un vivier de cadres porteurs véritablement de compétences techniques. Ceci conduit à sortir des sentiers battus, pour engranger une spécialisation des acteurs. Le processus est d’ailleurs lancé et va se nourrir de concertations. Je reste convaincu des bénéfices de ce nouveau concept sur la qualité des compétitions.

C’est pour dire que  toutes ces innovations qui visent la modernité et la montée en performance, déboucheront sur la création de nouveaux corps, qui ne s’adossent plus nécessairement  à nos structures traditionnelles de commissions  il s’agit de :

-Corps des observateurs et formateurs des arbitres  pour assurer un meilleur suivi de ces derniers au cours des compétitions certes, mais aussi dans leurs pays respectifs avec un cahier de charges strictes.

-Corps des délégués techniques spécialisés sur la gestion des matches, compte tenu des nouvelles missions qui leur sont désormais confiées, afin de permettre aux arbitres de se concentrer sur le 40 x 20.

-Corps des délégués de plateaux (event delegate) qui seront chargés des inspections des sites et responsables des plateaux de jeu à tout point de vue pendant les compétitions.

Somme toute, nous  tendons vers une spécialisation pour conforter la passerelle obligatoire vers l’IHF.

La marche reste très haute mais sûrement pas inaccessible Nous devons continuer à travailler courageusement et sans relâche, pour faire face aux défis qui nous attendent, sans oublier de nombreux objectifs de travail dédiés au développement du handball africain

 La mise en commun de nos moyens humains et de nos expériences,  si divers soient- ils, va s’avérer une richesse que nous allons exploiter au maximum.

Je souhaite à toutes et à tous ainsi qu’à vos familles respectives, une très belle année 2019

Ensemble construisons le handball africain !!!

Mansourou AREMOU
Président

%d blogueurs aiment cette page :